Convo

Catherine Leduc

CONVO, c’est trois questions, une partie de tague revisitée et une plogue! Cette semaine: Catherine Leduc.

🔮
À quoi ressemble une semaine dans la vie de Catherine Leduc en ce moment? Est-ce qu’il y a un nouveau projet qui te tient particulièrement occupé?

Oui! Toujours ce même bon vieux projet de musique… Hahaha! Je fais un show à la Casa Del Popolo le 29 mars prochain. On prépare ça tranquillement. J’ai vraiment très hâte de jouer à Montréal presqu’un an après le lancement de l’album. J’ai hâte de fêter ça avec mes amis.

📷
La vie sur la route est propice aux anecdotes. Dans tes souvenirs récents, quel est ton moment le plus mémorable?

Au début du mois de février, on a été jouer au Côté-cour à Jonquière. En arrivant à la salle, je m’aperçois que j’ai oublié ma guitare à Montréal. Les techniciens de la salle ont été tellement gentils et coopératifs. Ils ont appelé toutes leurs connaissances pour me trouver une petite Mustang comme la mienne. Finalement, j’ai eu le choix entre trois guitares!

👨‍🎤
Supposons que l’on te propose de passer les prochaines 24 heures dans la peau de l’artiste de ton choix, qui choisis-tu et pourquoi?

Je dirais Larry David parce que je l’aime (excellente raison), mais j’avoue que j’aimerais vraiment mieux passer 24 heures avec lui que dans sa tête.

🎙
La semaine prochaine, CONVO s’entretient avec Louis-Philippe Gingras. Voici notre micro invisible, tu peux lui poser une question!

Comment ça va mon beau Louis-Philippe, vas-tu faire un tour à Natashquan cet été?

🎉
En bonus, une question de Jason Bajada:

En fait j’ai 2 questions pour Catherine:

McCartney, Lennon, Harrison ou Starr?

Oh yes! Mon jeu préféré! Rrrroulement de tambour… Appelez-moi Ringo!

Quels sont tes deux plus grands défauts?

J’ai peur de déplaire. Je me bats beaucoup contre ça parce que c’est contraire à ma logique de créatrice. Je ne fais pas de la musique pour plaire à tout prix, mais plutôt pour affirmer mon unicité. Au final, ce que je propose ne plait pas à tout le monde et c’est bien tant mieux. Mais bon, tenir tête à ce défaut de fabrication est une quête quotidienne.

Je suis lente, souvent peu efficace et je perds beaucoup de temps dans ma tête. J’ai des sérieux time warp zone dans mes journées. Malgré la croyance populaire, je pense que c’est une bonne chose! Je préfère de loin avoir un monde intérieur plus riche et ne pas trop m’en faire avec la productivité. J’ai toujours été comme ça et j’essaie de moins me culpabiliser avec ça.

Catherine Leduc en show!

🎟
29 mars @ Casa del Popolo, Montréal · Billets

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être...

Réagissez à cet article

Écrire un commentaire