Canailles
QFCS

Suggestions de sorties: 13 au 19 août

13 AOÛT

Damien Robitaille @ La Vieille Usine, Cap-d’Espoir

Dix milles kilomètres à parcourir, c’est ce que Damien Robitaille a à l’agenda cet été pour proposer sa musique. Après une année chargée à faire, entre autres, le tour de l’Ouest Canadien dans le cadre de Coup de Coeur Francophone, on peut dire que son spectacle est bien ​rodé. ​Filmé en compagnie du sympathique Dancing Phil, Damien Robitaille nous a offert un bien joyeux clip humoristique pour sa chanson Sortie de secours paru sur son plus récent album, Univers parallèles. Disons que ça donne le ton!


13 AOÛT

HIDE, Kontravoid, Sarajevo & Moi @ L’Anti Bar & Spectacles, Québec

Grosse programmation synth-wave pour le 13 août!

La formation chicagolaise ​HIDE,​ qui fait dans l’électronique industriel et le goth-synth, sera de passage à Québec pour faire entendre son nouvel album, Castration Anxiety, ​sorti en mars dernier. ​Le duo est composé du musicien électronique Seth Sher (Oakeater, Coughs, Ga’an) et de la chanteuse Heather Gabel. Saviez-vous qu’auparavant, elle avait été designer graphique pour plusieurs groupes dont Alkaline Trio, Rancid et Joan Jett et qu’elle était mariée à la chanteuse Laura Jane Grace du groupe Against Me!?

Anciennement batteur pour Crystal Castles et membre du groupe synth-pop Parallels, le musicien torontois ​Kontravoid ​(Cameron Findlay) revient en force avec un EP de haute voltige électronique. Il n’y est pas allé de main morte avec les​ drum machines​ et les technologies synthétiques pour créer une atmosphère de ​rave ​carrément hypnotique.

Ils s’inscrivent dans la lignée new-wave et synth-wave de Kraftwerk ou de Human League. ​Sarajevo & Moi​ est la nouvelle aventure musicale de Michel Mercier, ex-batteur et bassiste de la mythique formation québécoise Handful of Snowdrops. La voix puissante de Juliette Décembre et les synthés de Jean Ruest complètent le trio avec brio.


16 AOÛT

The Brains, Bloodshot Bill et NOBRO @ Club Soda, Montréal

Le Hall présente sa sixième Grosse Soirée, mettant en vedette le groupe à saveur psychobilly de Montréal ​The Brains​. Le multi-instrumentiste disjoncté Bloodshot Bill et les punkettes hurlantes de NOBRO ouvrirons le bal. Tout ça, gratuitement. Oui oui. Gratisse.


17 AOÛT

Guillaume Pineault @ Café Culturel de la Chasse-Galerie, Lavaltrie

Guillaume Pineault est une étoile montante. Ses anecdotes sont hilarantes et son dynamisme fou vous feront oublier le temps. À la télévision, nous l’avons aperçu dans les Gala ComediHa! à Radio-Canada, les Galas Juste pour rire et à OD+ en direct. En ce moment, vous pouvez aussi le voir à l’oeuvre dans l’émission ALT à VRAK.TV. De plus vous pouvez l’entendre à la radio dans l’équipe du Retour des fantastiques sur les ondes de Rouge FM.

Guillaume Pineault


17 AOÛT

I Set My Friends On Fire @ L’Anti Bar & Spectacles, Québec

Fusionnant des influences emo, screamo et post-hardcore, I Set My Friends On Fire tend à se démarquer des autres groupes avec un son que le groupe qualifie de evil funk. Leur reprise de la chanson Crank That​ du rappeur Soulja Boy est… étonnante, comme ISMFOF sait l’être depuis ses débuts en 2007!


17 AOÛT

Ramon Chicharron @ Le Zaricot, Saint-Hyacinthe

Quand on pense à la culture latino-américaine à Montréal, le nom de Ramon Chicharron s’impose. La cumbia, c’est du ​beat​ caraïbéen qui est en fait un héritage des esclaves du 19e siècle qui s’exprimaient à travers la musique: impossible de ne pas taper du pied. Le musicien colombien est en tournée tout l’été pour présenter son nouvel EP ​Merecumbé, ​qui comporte six chansons ancrées dans la ​feel-good-music e​nsoleillée. Du gros plaisir sans compromis.


17 AOÛT

Ariane Vaillancourt @ La Petite Boîte Noire, Sherbrooke

18 août @ La Chèvre, Saint-Adolphe-d’Howard · Billets

Après avoir été l’auteure-compositrice-interprète du groupe Le Fil d’Ariane, la native de Sherbrooke part à la recherche de son propre univers musical et débute sa carrière solo en 2013. Après s’être fait remarquer par le chanteur Yann Perreau, Ariane accumule les réussites et les expériences. Elle devient enseignante de techniques vocales à l’École nationale de la chanson de Granby et elle s’inscrit en 2015 à une formation de chant liturgique arménien en Belgique. C’est finalement en 2016 qu’elle offre un premier EP, FIG. 1, co-réalisé par Pierre-Philippe Côté, qui révèle de nettes inspirations métissées, où les cordes et les voix aériennes, puissantes, s’entremêlent.


17 AOÛT

Roi Heenok @ La Source de la Martinière, Québec

Ce show de rap sera de la bombe, t’entends? Roi Heenok s’est fait connaître en 2004 grâce à un méga-buzz généré par son site web, comprenant de nombreuses vidéos où il en est la vedette. Le rappeur d’origine haïtienne est reconnu pour son langage ordurier, son attitude gangster et ses déclarations provocantes. En 2008, il est appréhendé par la police de Montréal pour possession illégale d’armes, de drogues, de quelques milliers de dollars et de vêtements volés. L’eau a coulé sous les ponts et le rap va bon train pour Roi Heenok.


17 AOÛT

Yes Mccan et FouKi @ Festival de l’épi, Scott

Il y a quelques semaines, FouKi a ​lancé un EP tout frais de quatre titres enregistrés en compagnie de Vnce Carter (Dead Obies), Tommy Kruise, Quiet Mike et Pops & Poolboy (Clay & Friends). Son rap hachuré y explore des sonorités estivales en allant piger dans le reggaeton et le trap.

Yes Mccan a commencé son parcours musical en participant aux WordUp Battles. Avec son ancien groupe, Dead Obies, il a contribué au renouveau de la scène rap québ’ au début des années 2010. Plus récemment, il a été propulsé à l’avant-scène grâce au succès qu’a remporté la série Fugueuse​, dans laquelle il campe le rôle de Damien. On attend avec impatience son premier album, ​OUI (tout, tout, tout, toutttte), ​le 31 août prochain.

Attrapez ces deux jeunes prodiges du hip-hop ​made in Quebec​ au Festival de l’épi!


18 AOÛT

Mononc’ Serge @ Auberge La Fascine, Saint-Bernard-sur-Mer

Après 21 ans de carrière, douze albums derrière la cravate et une centaine de spectacles, on peut dire que Mononc’ Serge sait comment mettre le party dans la place. Son répertoire comporte une multitude de chansons humoristiques et engagées, toutes ancrées dans le rock. Cette semaine, c’est à l’Auberge La Fascine sur l’Îsle-aux-Coudres, dans la région de Charlevoix, qu’il mettra le feu aux planches.


18 AOÛT

Hubert Lenoir @ Les Flots Bleus sur mer, Trois-Pistoles

Le jeune chanteur au look androgyne est certainement la personnalité qui s’est le plus démarquée sur la scène musicale québécoise cette année. L’ancien membre du groupe The Seasons a fracassé les palmarès québécois en proposant son opus Darlène, composé en synergie avec son amoureuse, l’auteure Noémie D. Leclerc. Pour lui, un premier album. Pour elle, un premier roman. La signature d’Hubert Lenoir est forte, inspirée du ​prog​ québécois des années 1970 et les arrangements signés Alexandre Martel (Anatole, Mauves) sont effervescents. Sur scène, Lenoir est hypnotisant. Difficile de catégoriser son album Darlène, parce qu’on y retrouve du jazz, beaucoup de ​groove​ et la nostalgie du ​noise ​rock. Tout ça en étant très très sexy.


18 AOÛT

Canailles @ Pub Pit Caribou, Percé

Banjo, mandoline, ukulele, vibraphone, accordéon, contrebasse, shaker, planche à laver: Canailles, c’est un amalgame de tous les instruments nécessaires pour faire swinger les veillées comme dans le bon vieux temps. Leur rock cajun teinté de blues les a transporté plus de 400 fois sur les scènes québécoises, louisianaises et européennes. Enfilez vos meilleurs souliers de danse, trouvez-vous un.e partenaire et c’est parti!


18 AOÛT

Kevin Parent @ Festival de l’épi, Scott

Si toi aussi on t’es tanné que ton t-shirt sente la bière et tes jeans la sambuca, n’attends pas de regarder passer ta vie et viens chasser l’ennui au show de Kevin Parent au Festival l’épi. Nostalgie, plaisir et blé d’inde garantis.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être...

Réagissez à cet article

Écrire un commentaire