Briser l’isolement, une coupe de vin à la main

En cette période de confinement, il peut parfois être difficile de se changer les idées et de se sortir de cette nouvelle routine. Samedi dernier, Roch le Coq s’est chargé de livrer du poulet frit et du vin d’artisan dans le confort du foyer de plusieurs résidents de Montréal. Dès 17 h 30, un atelier en direct était animé par le Déserteur portant sur les techniques de dégustation de vins. Comme notre premier ministre l’a dit, une coupe de vin peut aider à réduire le stress en cette période de crise. Donc, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable et en apprendre plus sur ce doux liquide en plus d’avoir le meilleur poulet frit de Montréal ?

Avant toute chose, Déserteur c’est quoi ?

Nous nous sommes entretenus avec Asma Ben Tanfous fondatrice de Déserteur pour nous parler de cette initiative.

L’idée a germé il y a presque deux ans, nous souhaitions faire des pop-up pour jaser du vin de façon décomplexée. Un déserteur, par définition, c’est une personne qui abandonne les conventions, notamment les vins conventionnels et les clubs de vins classiques. Nous mettons plutôt de l’avant des vins d’artisans qui travaillent dans le respect de l’environnement. Nous souhaitons aussi créer un « safe space » pour que nos participants puissent apprendre à leur rythme et ainsi, ouvrir la découverte et la dégustation des vins à tous.

Nous avons aussi comme mission de faire rayonner les artisans, artistes et les entrepreneurs d’ici. C’est aussi pour cela que nous nous sommes tournés vers Lepointdevente.com, nous avons fait le choix de rester local. Nous avons aussi un adopté une approche durable et écoresponsable en évitant l’utilisation de produits à usage unique comme les couverts et les serviettes jetables. Par exemple, nous avons fabriqué des serviettes de table réutilisables avec l’aide de ma grand-mère.

À la base, Déserteur était un club de vin, maintenant notre offre s’est beaucoup développée. Nous conseillons et élaborons des cartes de vin pour des restaurants, entre autres, nous avons créé la carte de vins nature du nouveau Time-Out Market à Montréal et celle de Roch le Coq. Nous offrons de la curation de vins pour les particuliers ainsi que des dégustations privées pour les particuliers et les entreprises.

On parle beaucoup de vin d’artisan, c’est quoi plus exactement ?

Un vin d’artisan est un vin élaboré par des vignerons qui travaillent sans traitement chimique dans la vigne et sans intrant dans la vinification. Les vins n’ont pas de maquillage, ils ne peuvent pas contrôler le goût. Il faut aussi souligner que ces vignerons ne font pas des millions de bouteilles par année, ça reste une approche artisanale d’où le mot « artisan » par opposition à un processus plus industrialisé.

L’idée de faire un apéro à distance est née de quelle façon ?

Avec la fermeture imminente des restaurants et autres petites entreprises locales, comme pour plusieurs entrepreneurs et travailleurs, mon monde venait un peu de s’écrouler. Après 3 jours, je me suis demandé : comment venir en aide aux gens de l’industrie ? Je souhaitais collaborer et trouver une solution pour soutenir mes clients dans cette situation difficile tout en encourageant les gens à rester confinés à la maison et à pratiquer la distanciation sociale. En plus, ça me donnait une raison de me lever le matin et d’être moins anxieuse face à la situation. Je dois avouer qu’au départ je n’avais pas envie de parler de vin, cela me semblait tellement futile face à cette crise mondiale, mais je pense qu’on a besoin de se changer les idées et le vin a ce côté rassembleur.

Crédit Photo: Bruno Guérin

Après deux événements, les apéros à distance connaissent un succès ! Nous avons commencé tranquillement avec une vingtaine de personnes et au deuxième événement nous avons monté à plus d’une quarantaine. Pendant 1h-1h30, avec mon humour douteux, nous réussissons à nous changer les idées, ça devient un restaurant virtuel, nous répondons aux gens et nous communiquons ensemble. Nous offrons aux gens d’ouvrir leur caméra ou d’utiliser le chat, nous venons briser l’isolement du confinement. En bref, nous reprenons le contrôle d’une situation hors de notre contrôle en diffusant du doux.

Peut-on s’attendre à avoir un d’autre événement pop-up bientôt ?

Oui présentement nous travaillons sur plusieurs concepts d’événements, dont certains, avec un système de dons volontaires en faveur à organismes à but non lucratif. Notre premier choix était un peu naturel et s’est arrêté sur une initiative venant en aide aux travailleurs de restauration de Montréal. Nous souhaitons également mettre en vedettes d’autres restaurants aussi dans nos prochains événements. Nous travaillons aussi sur l’idée de créer des apéros virtuels, où les gens commandent leur vin sur le site de la SAQ, ce qui nous permettra de sortir de la grande région urbaine de Montréal.

William Grenier

Provenant de l'événementiel sportif et complètement mordu du sport, William est définitivement un joueur d'équipe. Si vous le rencontrez dans des salons et des conférences, n'hésitez pas à lui faire la jasette. Après avoir vendu des sous-vêtements pour homme pendant deux ans, il peut parler de n'importe quoi et aucun sujet de conversation ne le rend mal à l'aise. Dire que William est un grand social, c'est peu dire. Il est le seul membre de notre équipe pour qui le photographe a dû demander de sourire moins lors de la prise de sa photo officielle.Champion du voyage improvisé, vous pourrez le rencontrer l'été dans des spectacles country et des rodéos. Vraiment, un gars de campagne habitant la grande ville!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *