GET THE SHOT revient faire trembler le Québec avec le Hellbringer Tour!

Après deux ans à se contenir, le groupe hardcore québécois GET THE SHOT annonce son retour en grande pompe et promet l’enfer au Québec! En effet, le 15 avril marque le coup d’envoi du Hellbringer Tour, une tournée 100 % locale qui s’annonce dantesque avec la participation de pas moins de 19 artistes invités de la scène heavy du Québec. Un rendez-vous très attendu des fans, car il s’agit de la première tournée panquébécoise du groupe depuis 2017. Pour en savoir plus, nous en avons discuté avec Dany Roberge, bassiste et membre fondateur de GET THE SHOT.

Une célébration de la scène québécoise

« Au départ, la tournée Hellbringer était censée se faire pour le lancement de notre 4e album, puis la pandémie est arrivée. Comme on avait quand même gardé les salles en attendant le retour à la normale, on a décidé d’en faire une véritable célébration de la scène heavy québécoise, explique Dany Roberge. En fait, GET THE SHOT est en tête d’affiche dans différentes villes du Québec, puis les groupes locaux de toute la Province nous accompagnent. On peut le voir comme un festival où on invite des amis à faire la fête ».

Il faut dire que la scène indépendante québécoise regorge de talents. « Depuis plus de 10 ans, on a vu une belle évolution et de plus en plus de groupes se sont formés. Aujourd’hui, des groupes locaux tels que Feels Like Home ou Boundaries sont capables de faire des têtes d’affiche massives de plus de 300 personnes, affirme le bassiste. Chaque ville a ses groupes de qualité et leur production est au niveau des attentes du son international. Il y a une belle unité, on est pratiquement tous amis. Par exemple, au Club Soda, ce sont juste des groupes locaux de Montréal, puis on va remplir la salle au complet! ».

Pas de compromis

Lorsque les mesures sanitaires sont entrées en vigueur, la formation a refusé de se présenter sur scène en formule virtuelle, hybride, distancée ou réduite. « On s’est posé la question de savoir si ça cadrait dans l’essence même du groupe et de ce qu’il représente. On est un groupe hardcore, ça vient avec un lot de valeurs et de partage, précise le membre fondateur. Ça fait tout autant partie intégrante du spectacle de voir l’animation, de prêter le micro au public, le stage dive ou encore le mosh pit. Sans ce partage d’énergie et d’agressivité, si on a plus cette colère qui brûle, le groupe n’a pas sa raison d’être ».

Le chanteur de GET THE SHOT en plein moment de stage dive. Crédits photo : Joly Photography

De la colère, GET THE SHOT en a revendre. « Nous ne sommes pas politiques, mais les inégalités de la société motivent cette colère. Nous serons toujours du côté des marginalisés et des opprimés, martèle Dany Roberge. 

Ce sont vraiment des valeurs qui nous sont chères, car pour nous, ce sont juste des valeurs humaines. 

Si je veux faire des shows qui sont le plus inclusifs possible et pouvoir le crier haut et fort, ce n’est pas du militantisme, ce sont des valeurs de base. Au même titre que ces valeurs de communauté et de partage ».

D’autres surprises pour les fans

GET THE SHOT n’est pas resté inactif pour autant, car la formation a passé plus d’un an en studio pour enregistrer un nouvel album dont un nouveau single accompagné d’un vidéoclip sera lancé à la mi-mai. « On a toujours été très DIY comme le veut la scène hardcore. Que ce soit pour un projet de tournée — le groupe est également producteur du Hellbringer Tour —, de festival ou de vidéo-clip, affirme le bassiste. Cette fois-ci, c’est la plus grosse production de vidéo-clip qu’on a faite et qu’on a montée par nous-mêmes avec le support de notre compagnie de disque. On a réuni une équipe, on a amené deux autobus de gens sur le lieu de tournage à Thetford Mines. Ça a pris trois jours de tournage, c’était vraiment intense ».

Le groupe GET THE SHOT prêt à en découdre! Crédits photo : Étienne Dionne

Après le Hellbringer, le groupe ne compte pas se reposer. « Ensuite, on part faire les festivals en Europe. On va tout de même se produire au festival Rock La Cauze qui sera une des rares apparitions du groupe au Québec cet été, dévoile Dany Roberge. Toutefois, on a une grosse tournée de prévue à l’automne au Québec pour le lancement officiel de notre nouvel album » .

Pour connaitre toutes les dates de tournée et vous procurer des billets, cliquez sur le bouton ci-dessous!

En attendant, vous pouvez toujours écouter les groupes qui accompagneront GET THE SHOT tout au long du Hellbringer Tour.

* Cet article a été écrit en collaboration avec GET THE SHOT

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

%%footer%%