La relance de l’industrie du divertissement face à la COVID-19 (édition mars 2021)

Il y a bientôt un an, au mois d’avril 2020, Habo et Lepointdevente.com publiaient la première édition du Baromètre divertissement, une étude longitudinale qui analyse l’évolution de l’attitude de divertissement des consommateurs.trices québécois.es relativement à la pandémie actuelle.

Au cours de cette année de pandémie qui a impacté l’industrie du divertissement comme jamais auparavant, nos clients et partenaires ont cherché les réponses à trois grandes questions :

L’analyse des 6 vagues du Baromètre divertissement apporte des réponses à ces questions, et des données importantes pour préparer la relance du divertissement, des arts et de la culture.

La pandémie ne devrait pas avoir un effet à long terme sur le comportement des Québécois relativement à la consommation des activités de divertissement.

Au cours de la dernière année, la perception de manque a significativement augmenté pour l’ensemble des activités de divertissement. La deuxième vague n’a pas eu non plus un effet très marqué sur l’inquiétude des consommateurs vis-à-vis du divertissement.

Une proportion non négligeable des consommateurs sont prêts à consommer des activités de divertissement dès que possible. Cette proportion varie d’un type d’activité à l’autre. Elle est ainsi plus forte pour les restaurants (49%) et plus faible pour les spectacles en salles et les festivals (27-29%). Cependant, c’est l’atteinte d’un niveau d’immunité collective qui aura le plus grand effet sur le retour des consommateurs.

La bonne nouvelle cependant : il n’est pas vrai que certains consommateurs ne reviendront jamais dans une salle de spectacle ou un restaurant (on parle ici de moins de 1% des consommateurs de divertissement).

Le niveau de confort des consommateurs est inversement proportionnel à la densité de participants aux activités de divertissement.

C’est donc le nombre de participants qui a le plus d’influence sur le degré de confort des consommateurs, suivi par les mesures de distanciation et de désinfection.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la taille de la salle de spectacle ne semble pas avoir une influence marquée sur le niveau de confort des consommateurs. Conséquemment, le niveau de confort est significativement plus élevé pour les lieux en plein air.

La pénétration des événements en ligne a connu une forte croissance depuis les Fêtes, mais ils demeurent une solution alternative difficile à monétiser.

58% des consommateurs de divertissement québécois ont assisté à des événements en ligne depuis le début de la pandémie (une croissance de 75%!).

Cependant, même pour les consommateurs d’événements en ligne, il sera difficile de remplacer la force des événements en présentiels. Peu de consommateurs voient dans les événements en ligne une réelle alternative après la réouverture des salles. Les événements en ligne doivent donc être vus comme des compléments à l’offre physique, et non comme une substitution.

Les événements en ligne font également face à un enjeu de monétisation. Seuls 13% de l’ensemble des consommateurs de divertissement sont prêts à payer pour participer à un événement en ligne. Le prix psychologique pour assister à un événement en ligne se situe autour de 25 $ et varie légèrement selon le type d’activité.

Vous voulez en savoir plus?

Le rapport complet est téléchargeable ici.

Pour toute information additionnelle, vous pouvez contacter nous contacter ici.

Méthodologie

Cette étude a été conduite en ligne auprès de 2 000 personnes vivant au Québec, sélectionnées aléatoirement parmi les acheteurs de billets du site Lepointdevente.com depuis 2017. La collecte de données a eu lieu entre le 15 et le 24 février 2021. Des quotas ont été mis en place, afin de bâtir un échantillon comparable à la structure de la population québécoise en termes de genre, d’âge et de région de résidence.

Remerciements

Cette étude est réalisée en partenariat avec Lepointdevente.com, et grâce à la participation de Qualtrics.

Habo est un studio stratégique basé à Montréal et spécialisé dans les industries créatives. Nous accompagnons des clients au Québec et à l’international en matière de planification stratégique et d’intelligence marchés/consommateurs. Grâce à une pluralité de pensées et de savoir-faire alliant marketing et finance, nous faisons le pont entre la voix du consommateur et le modèle d’affaires pour générer un impact tangible et activable.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *