Obox.Studio: recommandations et astuces pour un événement virtuel

En janvier 2020, Obox.Studio décide de développer davantage le marché du live streaming au Québec, au Canada et à travers le monde. Préparant leur offre aux différents festivals quand ce fameux vendredi 13 mars est arrivé…le plan d’affaire a été bouleversé, le carnet de commandes s’est vidé, mais quelque chose de spécial s’est produit. Différents groupes se sont mis à les contacter: Juste Pour Rire, Comédiha!, Danièle Henkel.TV et Québec Cinéma pour ne nommer que ceux-ci. Leur technologie de captation “live” était pensée pour être réalisée sur place, mais dorénavant la réalisation devait se faire à distance à cause du confinement. L’entreprise a trouvé  des solutions et malgré quelques embûches, tout a très bien fonctionné ! L’équipe d’Obox.Studio peut maintenant travailler à distance et réaliser partout dans le monde en simultané,  en continu et à des coûts raisonnables. 

Nous nous sommes entretenues avec Patrick Zaloum, producteur délégué chez Obox.Studio pour nous en apprendre davantage sur la captation d’événement.

Quelles seraient vos recommandations pour une captation d’événement?

La préparation, la  préparation et la préparation. Ici, je parle de tester l’équipement qui sera utilisé, s’assurer que les connexions internet sont robustes et rapides, vérifier le ‘’stream’’ (Youtube, Facebook, Viméo, Twitch, Live Stream ou autres) avant d’entrer en onde pour l’événement en direct. Il faut aussi s’assurer d’avoir du bon son! Le son est vraiment important, on le néglige trop souvent! La qualité sonore de tout événement est d’une importance capitale.

La préparation est vraiment la clé. Bien cadrer, bien tester et s’assurer que les protagonistes sont à l’aise devant la nouvelle mécanique de production de ce médium live à distance.

https://www.facebook.com/OBOX.Studio/videos/597123294246307/

 Quelques conseils pour le contenu qui sera diffusé?

 Il est très important de distinguer le vrai live, en salle, dans un bar, dans un événement corporatif et celui qui sera fait dans une maison privée avec une seule personne. Je dirais que lors d’un événement virtuel en direct dans une salle, avec des gens, peu importe l’endroit, il est important de laisser ‘’respirer’’ le montage. On veut sentir que l’on est sur place avec les gens en salle. On ne veut pas trop se rapprocher d’une émission de télé pré-enregistrée. Il faut puncher au montage, au découpage, bref au bon endroit sans trop en mettre. Rester simple demeure la clé du succès! Ha oui, ça prend du bon son, vraiment. Les belles images ne sont pas si difficiles à réaliser, cependant sans un bon son, le spectateur à la maison perd rapidement l’intérêt.

Comme producteur, on s’assure que la qualité technique soit au rendez-vous. Ensuite on aime insister sur le fait que c’est un spectacle que l’on fait pour nos spectateurs. Ce qui nous motive est de s’impliquer dans la création de contenu. Même si la réalisation se fait à distance on peut placer la caméra au bon endroit, dans la bonne pièce et ‘’décorer’’ ce que le spectateur aura dans sa petite fenêtre de diffusion.  Quand on donne des directives à distance à des gens qui ne connaissent pas trop la technique, il faut rester simple. J’oubliais, pour nous aider, on prend le contrôle à distance des ordinateurs de nos comédiens ou de nos différents intervenants. En cas de pépins mineurs techniques, on peut vite reprendre le contrôle de la situation à distance.

Enfin, depuis un certain temps, j’invite Lepointdevente.com à nos différents “pitchs” avec nos clients. Je suis très transparent quant aux coûts du service. Plus précisément,  je tiens à faire le pont entre le client, nous, et notre diffuseur. C’est aussi important pour Obox.Studio d’avoir un lien direct avec celui qui diffuse. Je suis à un coup de téléphone près pour n’importe quelle situation qui pourrait survenir. C’est très important pour nous et pour nos clients qu’ils ressentent que c’est l’ensemble du projet qui nous tient à cœur et non pas juste la captation.

Finalement, pour résumer.

-On se prépare

-On test tous les équipements

-On travaille le contenu, l’habillage graphique en avance

-On s’assure d’une connexion Web robuste, rapide. La redondance est privilégiée.

-On test le stream sur la plateforme de diffusion avant l’évènement

-On insiste sur la qualité du son

-On monitore notre stream (Iphone, Androide, tablette, ordinateur, PC, Mac, et différents navigateurs web)

Le plus important est de se concentrer sur ce que l’on peut contrôler. Les imprévus seront toujours présents. C’est là qu’il devient important de s’entourer de gens d’expériences à tous les niveaux. Les problèmes, nous les avons déjà rencontrés. On sait maintenant comment les éviter, comment les surmonter et surtout comment se concentrer davantage sur le côté créatif d’un événement en direct. 

Le live, c’est très stimulant, il y a beaucoup d’adrénaline.  On aime ça!

William Grenier

Provenant de l'événementiel sportif et complètement mordu du sport, William est définitivement un joueur d'équipe. Si vous le rencontrez dans des salons et des conférences, n'hésitez pas à lui faire la jasette. Après avoir vendu des sous-vêtements pour homme pendant deux ans, il peut parler de n'importe quoi et aucun sujet de conversation ne le rend mal à l'aise. Dire que William est un grand social, c'est peu dire. Il est le seul membre de notre équipe pour qui le photographe a dû demander de sourire moins lors de la prise de sa photo officielle.Champion du voyage improvisé, vous pourrez le rencontrer l'été dans des spectacles country et des rodéos. Vraiment, un gars de campagne habitant la grande ville!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *