Prendre l’initiative durant la crise: générer à nouveau un revenu

Depuis le début de la crise sanitaire, les revenus des salles de spectacles ont été coupés net. Quelques-uns de nos organisateurs ont trouvé des moyens originaux pour créer et générer à nouveau un revenu. Nous nous sommes entretenus avec deux de nos organisateurs: Karl-Emmanuel Picard de l’Anti Bar et Spectacles et Jen-Mychaël Bernier de La Source de la Martinière pour jaser de leurs différentes initiatives. 

Karl-Emmanuel Picard – L’Anti Bar et spectacles

Pourrais-tu me parler des différentes initiatives misent en place pour soutenir l’Anti?

La première initiative a été lancée 72h après l’annonce de la fermeture des salles de spectacle. Un GoFundMe en soutien aux victimes de l’annulation, je parle ici de partager les revenus avec les techniciens de scène, les employés de la billetterie et avec certains contrats que j’ai dû annuler. L’objectif est d’amasser 30 000$, présentement nous sommes à 5 000$.

La deuxième initiative a été la mise en vente de chèques cadeaux, les certificats ont une valeur de 500$ et ils étaient vendus au prix de 300$. Par la suite, il y a eu le lancement de la carte à boire vendu 100$ et ayant une valeur 130$ à dépenser à l’Anti. Les cartes sont présentement à vendre sur lepointdevente.com. Je viens de recevoir les cartes, je vais les envoyer par la poste aux acheteurs dans les prochains jours.

J’ai aussi offert de venir récupérer quelques affiches des différents spectacles annulés et reportés pour venir en support et avoir un souvenir. Je suis vraiment heureux des résultats et les gens trouvent que c’est un bon moyen de soutenir la cause de l’Anti.  

Il y a aussi les spectacles virtuels avec Lepointdevente.com. Avec Yannick Cimon-Mattar, nous avons travaillé sur ce projet dès le début de la crise. Il faut prendre le temps qu’il faut avec un minimum d’outils. J’ai déjà annoncé Orloge Simard (9 mai), Mononc’ Serge (16 mai) et Pépé et sa guitare (23 mai), je souhaite en faire un chaque samedi. J’aimerais que ça que les autres bars embarquent dans le projet de Bar Spectacle – la série, je sais qu’il y a aussi la Source de la Martinière qui ont annoncé des événements.  

Pour finir, il y a aussi le mur à l’Anti, sûrement sur un des murs de briques à l’extérieur où je souhaite mettre les contributeurs des différentes initiatives pour souligner leur aide et que ça reste. 

Depuis le début de la quarantaine, les initiatives m’occupent et me permettent de garder un contact avec les spectateurs. En temps normal, je suis là chaque soir, c’est plus difficile de garder le contact. Avec les initiatives, on continue à créer des liens. Si je peux, je vais aller porter quelques affiches vendues aux clients simplement pour garder un contact.

Es-tu satisfait des résultats? Rapidement, ça semble avoir dépassé les frontières du Québec.

Absolument! En attendant l’aide du gouvernement, je suis bien heureux du support des gens par rapport aux différentes initiatives. Et oui, je suis chanceux que des gens de la Suède et de France ont acheté la carte à boire et souhaitait faire le part. Certains achètent aussi la carte pour nous venir en aide et ne l’utiliseront sûrement pas. Quand le musicien du groupe punk rock de la Suède a acheté une Carte à Boire, je l’ai remercié sur Instagram. Depuis ce temps, une vingtaine de musiciens m’ont contacté pour acheter également une carte à boire. À chaque fois, je les remercie et ils sont bien heureux de recevoir un merci sur les médias sociaux. Présentement, les groupes et artistes ont peu de moyens de faire parler d’eux, cette mention sur les médias sociaux est appréciée.


Jen-Mychaël Bernier – La Source de la Martinière

Pourrais-tu me parler des différentes initiatives mises en place pour soutenir la source de la Martinière?

On va mettre en vente des masques aux couleurs de la Source de la Martinière dans les prochains jours. Nous avons aussi organisé deux événements pour Bar spectacle : la Série.  Premièrement il y a le Spectacle de FAF « Confiné en 69 minutes », FAF a accepté tout de suite, il a commencé à faire des shows à La Source de la Martinière et il anime des soirées stand-up. Le deuxième événement est Burger Barrington de The Matchup.  Encore une fois on a une belle relation avec The Matchup. On est aussi en train de faire des soumissions pour installer des systèmes de caméra et d’éclairage pour de futurs shows virtuels en salle. On veut être capable de diffuser des spectacles en ligne de la même qualité qu’un DVD de show professionnel !


Sans sonner alarmiste, on pourrait dire que ce type d’initiative a une importance capitale pour vos salles durant la crise sanitaire?

(KARL) Oui, ça va nous permettre de payer les factures, présentement nous n’avons aucun revenu. Même moi, je ne sais pas si je dois me trouver un emploi en attendant la fin de la crise. On ne souhaite pas mettre la clé dans porte, nous attendons les directives du gouvernement pour savoir quand aura lieu mon prochain événement à l’Anti. J’ai un événement que j’ai dû reporter 5 fois déjà. Présentement, je monte des projets un peu pro bono, pour la cause de la culture au Québec.

(JEN-MYCHAEL) Pour vrai, c’est important et ce pas juste financièrement, ça me permet de garder un contact avec notre clientèle. Les revenus sont quand même minimes, à moins qu’on vende 10 000 masques. Les spectacles virtuels ça peut aller plus loin, mais pour l’instant nous allons y aller avec ces deux événements.

Vous souhaitez que Lepointdevente.com mette l’initiative de votre salle de l’avant? Contactez William par courriel à william@lepointdevente.com. Nous nous ferons un plaisir de vous épauler.

William Grenier

Provenant de l'événementiel sportif et complètement mordu du sport, William est définitivement un joueur d'équipe. Si vous le rencontrez dans des salons et des conférences, n'hésitez pas à lui faire la jasette. Après avoir vendu des sous-vêtements pour homme pendant deux ans, il peut parler de n'importe quoi et aucun sujet de conversation ne le rend mal à l'aise. Dire que William est un grand social, c'est peu dire. Il est le seul membre de notre équipe pour qui le photographe a dû demander de sourire moins lors de la prise de sa photo officielle.Champion du voyage improvisé, vous pourrez le rencontrer l'été dans des spectacles country et des rodéos. Vraiment, un gars de campagne habitant la grande ville!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *