Rock la Cauze : le nouveau rendez-vous punk au Québec

Créé en 2018, Rock la Cauze, c’est le Festival qui connaît la plus grande croissance au Québec. Organisé par un petit groupe de bénévoles, l’événement a su créer un terreau fertile pour les amateurs de musique punk rock qui sont de plus en plus nombreux à devenir des inconditionnels.

C’est un concours de circonstance qui a amené le petit comité de Rock la Cauze à prendre la tangente punk lors de la première édition. À la recherche d’une tête d’affiche à quelques semaines à peine du happening, ils ont appris avec enthousiasme que Pennywise avait de l’intérêt à boucler sa tournée à Victoriaville.

« On adore le punk, mais on ne s’était pas fermé de porte. On avait exploré plusieurs options. Je dois dire que je suis super content du dénouement, Pennywise étant mon groupe préféré », témoigne le président de Rock la Cauze, Patrice Marcoux.

Cette année-là, le Festival a frappé fort, amenant également à Victoriaville Reel Big Fish, Anti-Flag et Grimskunk et accueillant plus de 5000 personnes provenant majoritairement de l’extérieur. L’année suivante, c’était au tour de Sum41, Vulgaires Machins et Moist de se rendre dans les Bois-Francs, cette fois devant une foule de plus de 7000 personnes.

En 2020, Rock la Cauze devait continuer son ascension, alors qu’ils avaient annoncé les venues de Billy Talent, Face to Face, Descendents et Save Ferris. Malheureusement, la pandémie a forcé l’annulation du troisième festival et mettre le rêve sur pause.

La plus belle programmation au Québec

Dès qu’ils ont eu l’occasion de se remettre en selle, les bénévoles à la tête de l’événement se sont retroussé les manches et ils proposent en 2021 la plus belle programmation au Québec.

Parmi les groupes qui se succéderont lors de ce premier happening post-pandémie, on retrouve Death From Above 1979, un groupe formé en 2001 donnant dans le dance-punk, noise-punk, punk-rock et considéré comme l’un des meilleurs au Canada dans sa catégorie, Comeback Kid, une formation de Winnipeg qui se démarque par son style de punk-hardcore qui décoiffe, le trio hard rock torontois Danko Jones qui célèbre ses 25 ans, et qui lancera à la fin de l’été son nouvel album intitulé Power Trio et Silverstein qui multiplie les hits depuis sa formation en février 2000. Au total, l’organisation propose 20 concerts sur trois jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *