Des spectacles incontournables dans le couvent au Centre d’Art de Richmond

Chaque semaine, Lepointdevente.com met de l’avant une salle de spectacle avec qui nous travaillons et nous vous présentons également une entrevue réalisée avec un des membres de leur équipe. Pour commencer le bal, direction l’Estrie, plus précisément à Richmond, pour découvrir le Centre d’Art de Richmond. Nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec Marie-Ève Bourdages, Co-Directrice Générale, volet artistique. 

Pour les gens qui ne connaissent pas votre salle, parlez-moi un peu de l’histoire du centre d’art de Richmond ?

Le plus important, c’est que la salle du centre d’art est située dans un ancien couvent de 1884: c’est le couvent Mont Saint-Patrice. En soi, c’est une expérience vraiment particulière. Les artistes nous mentionnent souvent que la salle a une aura. Il faut aussi mentionner que le centre d’art participe à un principe d’économie sociale. Avec la présence du centre d’art dans l’ancien couvent, plusieurs organismes à but non lucratif peuvent avoir un loyer à faible coût dans le bâtiment. On y retrouve un café, des ateliers d’artistes et des organismes communautaires.

Pour l’histoire du centre d’art plus concrètement, le couvent était menacé de destruction dans les années 80. Des familles de la région ont acheté le couvent pour en faire une école de musique. Peu de temps après s’est greffée la salle de diffusion dans le bâtiment. 

Le domaine culturel a été au ralenti dans la dernière année et demie, avez-vous profité de la situation pour réaliser quelques nouveaux projets ? 


On a fait beaucoup de nouvelles choses : de la diffusion à l’extérieur, des spectacles virtuels et nous avons travaillé avec des organismes de la région et l’école de musique. Avec l’école de musique, notre but était de faciliter l’accès à des cours de musique à la population plus défavorisée et de démocratiser l’accès à la culture. Dans le cadre du virtuel, nous avons travaillé avec Réseau Centre avec la série Meilleur en SALLE


Dès le mois de mars, nous avons pu reprendre les spectacles en salle. Les gens se sont présentés et même avec un nombre restreint de spectateurs dans la salle on aurait dit que la salle était pleine tellement les gens applaudissaient. Nous avons fait aussi des concerts classiques avec plusieurs beaux moments, comme Nadia Labrie. C’était son retour sur scène depuis le début dans la pandémie, la foule était émue, c’était vraiment un beau moment. 

Avec la rentrée culturelle qui arrive, qu’est-ce qu’on peut attendre de la programmation 2021-2022 ?

Présentement seulement une partie de la programmation est dévoilée. Dû au contexte d’instabilité, nous avons une douzaine d’événements d’annoncés : deux spectacles d’humour, une série de contes, Damien Robitaille, Viviane Audet au piano, Yves Lambert, Alex Burger et plusieurs autres !

Provenant de l'événementiel sportif et complètement mordu du sport, William est définitivement un joueur d'équipe. Si vous le rencontrez dans des salons et des conférences, n'hésitez pas à lui faire la jasette. Après avoir vendu des sous-vêtements pour homme pendant deux ans, il peut parler de n'importe quoi et aucun sujet de conversation ne le rend mal à l'aise. Dire que William est un grand social, c'est peu dire. Il est le seul membre de notre équipe pour qui le photographe a dû demander de sourire moins lors de la prise de sa photo officielle.Champion du voyage improvisé, vous pourrez le rencontrer l'été dans des spectacles country et des rodéos. Vraiment, un gars de campagne habitant la grande ville!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *