Le Zaricot : scène locale pour les artistes émergents

Chaque semaine, Lepointdevente.com met de l’avant une salle de spectacle avec qui nous travaillons et nous vous présentons également une entrevue réalisée avec un des membres de leur équipe. Cette semaine, direction Saint-Hyacinthe pour jaser avec Joëlle Turcotte et nous présenter Le Zaricot.

Pour les gens qui ne connaissent pas votre salle, parlez-moi un peu de l’histoire du Zaricot ? 

Le Zaricot a été créé en 2003 dans l’idée de présenter des spectacles dans une grange. Malheureusement, William Guignier n’a pu concrétiser son idée, il a plutôt défait une grange et utilisé son bois pour en construire une salle de spectacle. Il “trippait” sur la musique américaine (Blues, Bluegrass, musique cajun) et c’était l’angle de la programmation. À ce moment-là à Saint-Hyacinthe il n’y avait pas le centre des arts, donc il y avait très peu d’offres pour les spectacles et encore moins pour les petits événements. Rapidement, William a reçu plusieurs offres pour programmer plusieurs concerts de tout genre.  Puis, nous avons acheté le Zaricot en 2011. La salle a 160 places assises ou 200 places debout (pas en période de Covid) ce qui est parfait pour une ambiance intime et pour la musique émergente.

Le domaine culturel a été au ralenti dans la dernière année et demie, avez-vous profité de la situation pour réaliser quelques nouveaux projets ? 

De fermer nous a permis de réfléchir vers où nous voulions aller et comment on souhaitait fonctionner. Nous avons aussi profité de la fermeture pour faire des rénovations, surtout derrière le bar. Nous avons refait l’ergonomie au complet et avons fait une nouvelle cuisine. Pouvant servir de la nourriture, nous avons une offre de restauration. La modification de permis (de bar vers restaurant)  nous permet maintenant d’offrir nos événements à un public de tous âges. Avec ce changement, les plus jeunes peuvent maintenant profiter de la musique émergente et y avoir accès.  

Crédit photo: Audrey Hébert

Avec la rentrée culturelle qui arrive, qu’est-ce qu’on peut attendre de la programmation 2021-2022 ?

Mon highlight de la programmation est sûrement le groupe Lumière. Nous avons autant du rap avec Rymz, Alaclair Ensemble et Maky Lavender que des artistes plus établis comme Gab Bouchard. Nous avons aussi Thierry Larose que nous voulions vraiment avoir. Aussi Comment debord où 100% des employés du Zaricot capote leur vie dessus. Dans le plus standard, mais très bien fait, nous avons : Sam Tucker, Fred Fortin et des choses plus éclatées comme Zouz, Julien Sagot, Les Deuxluxes et plusieurs autres. Nous avons à la fois de l’émergence et du plus connu. En ce moment dans la musique émergente il se fait tellement de bonnes choses.

Provenant de l'événementiel sportif et complètement mordu du sport, William est définitivement un joueur d'équipe. Si vous le rencontrez dans des salons et des conférences, n'hésitez pas à lui faire la jasette. Après avoir vendu des sous-vêtements pour homme pendant deux ans, il peut parler de n'importe quoi et aucun sujet de conversation ne le rend mal à l'aise. Dire que William est un grand social, c'est peu dire. Il est le seul membre de notre équipe pour qui le photographe a dû demander de sourire moins lors de la prise de sa photo officielle.Champion du voyage improvisé, vous pourrez le rencontrer l'été dans des spectacles country et des rodéos. Vraiment, un gars de campagne habitant la grande ville!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *