Sous les Glaces: Eloize Expo vous plonge dans une exposition immersive

Dès le 2 juin prochain, Éloize Expo présentera une toute première exposition aux studios situés dans l’ancienne Gare Dalhousie au cœur du Vieux-Montréal. Sous les glaces se veut une exposition immersive, enrichissante et éducative où le public est transporté dans un lieu presque inaccessible, l’Arctique canadien. Cette exposition mettra en valeur des images tirées des expéditions du prestigieux cinéaste Mario Cyr : Ours polaires, morses, narvals, anges des mers et grands mammifères marins seront du rendez-vous.

Nous nous sommes entretenus avec Jeannot Painchaud, président et chef de la création du Cirque Éloize pour nous parler un peu plus de ce nouveau projet.

Avant de tomber dans le vif du sujet, le nom Cirque Éloize est bien connu du public, toutefois peu de gens connaissent votre division Éloize Expo, voulez-vous nous en parler un peu?

C’est tout nouveau, nous lançons une nouvelle division au Cirque Éloize où nous allons nous-même gérer les expos et les amener en tournée à travers le monde. C’est une réflexion à la suite de la pandémie où nous cherchions un événement qui pouvait attirer les gens dans nos studios dans le Vieux-Montréal, étant donné que nous ne pouvons pas voyager. Donc c’est pour cela que nous serons à l’affiche tout l’été dans nos studios et par la suite nous prendrons la route, comme lors de nos spectacles, et nous amènerons l’expo à travers le monde.

Pour l’expo Sous les Glaces, l’association entre vous et Mario Cyr, un Madelinot, peut sembler naturelle connaissant les débuts du Cirque Éloize. En bref, comment est venue l’idée de cette nouvelle exposition ?

En fait, je me suis réveillé une nuit, puis le nom de Mario m’est venu à l’esprit. Je réfléchissais sur différentes thématiques et cette collaboration m’est apparue comme une évidence avec toute la réflexion que nous faisions sur l’idée de se rapprocher de nos racines.

J’ai été aux Îles l’été dernier et j’étais contemplatif de l’horizon et de la mer. Quand je suis revenu à l’automne, j’ai eu cette idée. J’ai appelé Mario et je lui ai dit : «Si tu as envie, on va créer un parcours immersif. On va utiliser tes images et raconter ton histoire.» Évidemment, il était séduit et nous sommes partis avec l’idée. Pour moi je l’ai vu immédiatement : quand j’ai pensé à Mario j’ai vu le parcours immersif et à ce moment-là, j’ai bâti mon équipe en fonction de ce que j’avais envie.

Nous y retrouverons la même poésie qu’on retrouve dans les spectacles du Cirque Éloize, mais à travers un parcours où l’on contemple la beauté des paysages. Lorsqu’on voit s’écraser des glaciers dans la mer, ça n’a pas besoin d’être moralisateur sur le réchauffement climatique, les images parlent d’elles-mêmes. On laisse les gens faire leur réflexion sur la problématique du réchauffement climatique. Notre intention est de parler de notre rapport à la nature.

Une des constantes du parcours de Mario dans les 40 dernières années est d’approcher la nature avec le plus grand des respects. Lorsqu’il va dans l’Arctique, il a besoin des Inuits, de leur expérience et leur sensibilité pour approcher les animaux et il fait cela avec le plus grand des respects.

Mario est vraiment une sommité dans son domaine, ils sont environ une quinzaine dans le monde à faire ce métier, c’est-à-dire plonger en eau froide. Des plongeurs en eau chaude, il y en a beaucoup, mais des plongeurs en eau froide, ils sont peu nombreux. Son surnom dans le métier c’est l’homme des glaces.

À quoi les visiteurs peuvent-ils s’attendre dès leur de leur entrée dans la gare Dalhousie ?

Ce qu’on fait vivre aux spectateurs pendant une heure, c’est la préparation. D’abord, l’information sur ce que c’est le métier de Mario et quelques informations scientifiques sur ce qui se passe en Arctique. Ensuite, c’est comme si on assiste à la préparation d’une plongée, on rencontre le camp de base, les paysages puis on arrive dans le cœur de l’exposition : c’est des glaciers à perte de vue (le flow-edge). Ensuite, on entre dans un autre tunnel qui montre la préparation avant une plongée. La dernière salle, nous sommes carrément dans l’eau avec Mario. En bref, c’est le parcours de la préparation d’une plongée sous les glaces.

L’exposition sera présentée du 2 juin au 31 octobre 2021 au studio du Cirque Éloize dans l’ancienne gare Dalhousie. Pour plus d’informations sur l’exposition, visitez www.souslesglaces.com.

Crédit photo: Mario Cyr

Provenant de l'événementiel sportif et complètement mordu du sport, William est définitivement un joueur d'équipe. Si vous le rencontrez dans des salons et des conférences, n'hésitez pas à lui faire la jasette. Après avoir vendu des sous-vêtements pour homme pendant deux ans, il peut parler de n'importe quoi et aucun sujet de conversation ne le rend mal à l'aise. Dire que William est un grand social, c'est peu dire. Il est le seul membre de notre équipe pour qui le photographe a dû demander de sourire moins lors de la prise de sa photo officielle.Champion du voyage improvisé, vous pourrez le rencontrer l'été dans des spectacles country et des rodéos. Vraiment, un gars de campagne habitant la grande ville!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *